La menace comique

le 01/01/1970 à 01h 33min 29s

-Mais je vois qu’en face de moi se tient un malade, un dégénéré de la campagne, parce qu’il y a bien une chose évidente ici, c’est qu’un homme sain, et quand je dis sain, j’entends pas non plus une lumière, non, juste le brave gars qui comprend que s’il baille c’est qu’il veut dormir, un gars sain d’esprit quoi ! et ben lui, il aurait compris l’imminence de mon coup de pied au cul.
Parce que c’est sûr qu’il va pas se passer une minute avant que j’envoie le bout de mon pied ici présent se heurter contre la destination attendu de son postérieur. Je peux le garantir.
Mais attention, moi je suis pas un mauvais bougre, j’explique pour éviter les heurts… Je préfère ne pas frapper, mais c’est juste que quand je suis face à un truc comme, ça je me sens obligé de causer… Et je dis « un truc » parce que je sais pas ce que c’est : ça a deux jambes et deux bras, c’est vrai, mais allez pas me dire non plus que c’est un bonhomme…
J’épargne les détails sur la caboche, c’est mieux pour vous et pour moi, et c’est tellement dévasté que c’est comme de regarder un cadavre se faire ronger par des vers, ça coupe l’appétit, mais le reste, voyez, c’est pas une lumière et encore là c’est, c’est…un euphémisme. Et je suis gentil, même mon chien il comprend quand je lui dis de partir.
Quand c’est plus con qu’un bestio c’est triste à dire mais c’est qu’on est face à un bidule, un machin…ou alors à la limite, à un insecte… Du genre un gros cafard dégueulasse, d’ailleurs on retrouve quelque chose dans le regard… sauf que le cafard, même lui, il sait quand il faut dégager. Non c’est malheureux, mais la chose à laquelle il me fait penser, et je dis pas juste ça pour ce qui est de l’odeur immonde qui lui sort de la gueule, mais c’est à une grosse bouse de vache, une défécation qui traîne sur mon jardin et qu’il va falloir que je vire.
Alors me voilà maintenant confronté à un choix cornélien, j’ai promis de cogner là-dedans mais moi, comme à chaque fois que je suis face à une grosse merde, j’ai pas trop envie de m’en approcher. Non je crois que j’ai pas d’autre choix que de gicler ça à coup de pelle…

Share |

Commentaire(s):

fans
le 28/12/2009 à 14h 12min 20s
ouhhhhhh, celui-là je l'aime tout particulièrement, quelle belle dédicace à Astier !







Valid XHTML 1.0 Strict

Il y a actuellement 2 visiteur(s) connecté(s) sur le site